Vous voulez nous soutenir ? Aidez nous à réaliser notre projet !



Le projet étant organisé via le Lab-REV, vous pourrez nous suivre tout au long de son déroulement. Nous mettrons en ligne des articles sur le développement du projet, les réparations. Des tutoriels « Do It Yourself » (DIY) seront par ailleurs mis en place pour montrer comment fabriquer nos prototypes 3D, expliquer les techniques et les méthodes de réparations que nous faisons. Un projet d'étude de performance et de stabilité sera réalisé dans le cadre de la formation en architecture navale que certains d'entre nous suivent à l'Ecole d'Architecture de Nantes. L'ensemble de ces données seront disponibles en open source pour que vous appreniez en même temps que nous à faire autrement. Vous pourrez ensuite nous suivre pendant le voyage, internet sera présent à bord et nous pourrons vous envoyer des articles, photos et vidéos ! Le tracking du bateau sera aussi disponible, de la même manière que lors des courses au large.


Le budget total de l'Open Sea est estimé à 22000 euros répartis en cinq catégories :




  • Sécurité : sécurité, électronique pour la navigation.

  • Performance : réparations et améliorations sur le Karukera : gréement, safran,...

  • Energie : production, stockage, propulsion : panneaux solaires, batteries, moteur électrique.

  • Autonomie : dessalinisateur, petite serre, matériel de pêche.

  • Prototypage écologique : impression 3D d'éoliennes, hydrogénérateurs, accastillage, etc.



  • Nous avons besoin de ce budget pour mener à bien nos projets, mais aussi de beaucoup d'autres choses! Ce petit labo de recherche a besoin de partenariats, d'échanges, de moyens logistiques. Nous recherchons notamment un hangar à Lorient, d'où le projet partira, pour la préparation du bateau. Vous trouverez ci-dessous différentes manières de nous aider selon votre statut :


    Particulier

    Nous avons besoin de vous pour faire vivre ce projet, nous suivre sur notre page facebook, notre compte twitter, et en parler autour de vous! Une campagne de financement participatif (crowdfunding ) sera lancée aux alentours d'avril 2014. Un coup de pouce de beaucoup d'entre vous nous aiderait à réunir une partie importante du budget. Des rencontres seront organisées pendant l'été 2014 à l'occasion de la traversée « test » du golfe de Gascogne, qui sera la première traversée hauturière du Karukera !


    Association, collectif

    Nos idées correspondent à vos valeurs ? Pourquoi ne pas s'entraider ?

    Nous cherchons des informations sur l'ensemble des sujets techniques abordés. En particulier, nous souhaiterions entrer en contact avec des associations qui ont de l’expérience dans la fabrication d’éoliennes. Si vous avez déjà des solutions, nous pourrons tester vos inventions, mêmes farfelues, pour montrer qu'elles tiennent le coup.

    Nous souhaitons aussi communiquer vers un public moins technique. Au delà de ces défis d'ingénieurs, il nous paraît fondamental de venir expliquer au grand public la possibilité de faire ces choix de vie et de conception. Avec une portée éducative, montrer aux enfants qu'on peut réinventer les objets chers de l'industrie. Et le souhait d'enrichir notre projet par ces échanges.





    Entreprise

    Vous cherchez à communiquer sur votre image, et l'associer à un projet écologique ? Vous voulez souder votre équipe autour d’un projet ? Vous cherchez à mettre un produit nautique en avant? Il existe plusieurs manières de s'associer :





  • Sponsoring financier : Nous avons besoin de boucler notre budget (17k€). Environ un tiers viendra de notre poche. Il nous faut donc trouver 12 k€ via le crowdfunding et les sponsoring.

  • Partenariat assurance : Nous recherchons une compagnie d'assurance avec qui nous pourrions développer un partenariat pour assurer notre projet : les équipiers, le bateau, le matériel.

  • Equipementier plaisance : Si vous souhaitez que nous mettions en avant un produit qui corresponde aux valeurs du projet, nous serions ravis de pouvoir les essayer, faire un retour sur expérience après le voyage. Différentes manières de promouvoir objets et marques sont à envisager. Nous aurions en particulier besoin d'équipements électroniques, de sécurité, d'un dessalinisateur, et d'un moteur électrique marin.


  • Labo mécanique

    Nous cherchons à caractériser mécaniquement les prototypes que nous développons. Plusieurs d'entre nous étant issus d'écoles d'ingénieurs ou d'études de mécanique, nous sommes convaincus que pour produire des objets satisfaisants nous devons les dimensionner au mieux. La conception assistée par ordinateur (CAO) permettra alors d'optimiser au mieux les prototypes. Une fois ceux-ci construits, il serait intéressant de faire une étude comparative entre les objets du commerce et les nôtres. L'objectif étant de produire des objets d'une grande qualité et fiabilité et non de faire du petit bricolage, il nous faut des données sérieuses.

    Un autre aspect technique concerne la résistance du matériau à l'environnement marin agressif. Il faudrait évaluer la résistance du PLA imprimé aux variations de températures, au sel, aux UV,...

    Vous savez où faire ces essais ? Êtes intéressés pour monter un TP avec des élèves d'IUT/école d'ingénieur ? Contactez nous (contact@lab-rev.org)!





    Matériaux Bio-Sourcés

    Parmi les différents postes du re-fit, certains pourraient très bien être en matériau bio-composite. Nous souhaiterions d'une part minimiser l'empreinte carbone du re-fit, et aussi participer au processus de recherche et développement autour de ces matériaux. Un retour sur expérience permettra d'évaluer les qualités du produit après 6 mois en mer. Il faut notamment un nouveau safran, et celui-ci pourrait être construit autrement qu'en CP/epoxy. Nous voulions aussi essayer de faire des réparations sur fibre de verre avec une fibre végétale.





    Projet scientifique

    Le projet Plankton Planet est enfin officiel! "Sail for science" (naviguez pour la science) est tout à fait dans notre état d'esprit! L'objectif est de récolter un mximum de données océanographiques sur le plancton, à partir de bateaux de plaisance. L'intérêt? Ce mode de collecte est beaucoup plus économique et écologique que l'utilisation d'un navire scientifique dédié, qui consomme quelques milliers de litres de gasoil par jour.
    Karukera, notre labo flottant fait donc partie du projet pilote de Plankton Planet. Nous embarquerons donc un filet pour prélever du plancton à bord.







    • Marchandise Adrien
    • 01/01/2014